histoire-casse-noisettes-le-reve-de-noel

L'histoire des casse-noisettes de Noël

Inventé il y a plus de 150 ans, le casse-noisette est une décoration de Noël typique. Voici comment il est devenu la figurine la plus célèbre parmi de nombreuses autres décorations traditionnelles en bois.

La légende des casse-noisettes

Les Frères Grimm ont donné la définition exacte du terme "Casse-Noisette" en 1830 : "un petit monstre qui casse des noisettes dans sa bouche avec un levier ou une vis". Les personnages sont conçus pour inspirer le respect, mais ils sont également transformés en caricature. Ils représentent la gendarmerie, la cavalerie légère, mais aussi les figures plus célèbres de Bismarck ou de Napoléon après leur défaite à la bataille de Leipzig. C'est aussi la figure centrale du ballet magique de Tchaïkovski, qui prend vie dans les moments oniriques de la veille de Noël.

Un phénomène mondial

L'Allemagne est l'un des principaux fabricants de casse-noisettes traditionnels. Aujourd'hui, ces figures décoratives de Noël sont collectionnées par des personnes du monde entier. Bien qu'elles existent depuis longtemps, les poupées en bois ne sont devenues populaires aux États-Unis que dans les années 1950. Le casse-noisette a acquis son statut d'icône grâce à une transmission mondialisée de la culture populaire.

Un ballet célèbre

L'auteur allemand E.T.A. Hoffmann a écrit le conte "Casse-Noisette et le roi des souris" en 1816. L'écrivain français Alexandre Dumas a proposé sa propre adaptation de l'histoire en 1844, qui a ensuite été transformée en ballet par le compositeur russe Tchaïkovski en 1892. Devenue un classique de Noël, cette œuvre a contribué à la renommée mondiale du casse-noisette.

Symbolique des frères Grimm

Jacob Grimm, l'aîné des célèbres frères Grimm, a également parlé des casse-noisettes dans son traité de mythologie germanique, "Deutsche Mythologie", datant de 1835. Il décrit comment les casse-noisettes en bois étaient sculptés comme des figures protectrices de force et de puissance. Les casse-noix à la bouche sinistre symbolisaient la chance. En montrant les dents, ils devaient protéger les maisons en éloignant les mauvais esprits.

casse-noisette-noel-decoration-distributeur-le-reve-de-noel

Une autre version allemande ancienne

Heinrich Hoffmann, plus connu comme le créateur du livre pour enfants "Der Struwwelpeter" (Pierre l’hirsute), a également écrit sa propre version de l'histoire d’E.T. A Hoffmann. Publié en Allemagne en 1851, son conte illustré s'intitulait "Le roi Casse-Noisette ou le rêve du pauvre Reinhold" et racontait l'histoire d'un enfant pauvre qui rêvait de la "ville magique des jouets" et rencontrait le "roi Casse-Noisette aux mâchoires royales".

Le père d'une icône mondiale

Inspiré par la version de l'histoire de Heinrich Hoffman, Friedrich Wilhelm Füchtner, sculpteur à Ore Mountain, a créé en 1870 le modèle traditionnel emblématique du casse-noix, qui a ensuite été produit en série - c'est pourquoi il a été surnommé le "père du casse-noisette".

D'une région minière

Il existe de nombreux producteurs de casse-noisettes traditionnels dans la région du mont Ore, qui constitue la frontière naturelle entre l'Allemagne et la République tchèque. Attirant initialement les mineurs, la région forestière aux hivers longs et sombres a également inspiré les villageois à développer d'autres décorations en bois sculpté : les pyramides de Noël, les bougeoirs appelés Schwibbogen et les figurines de fumeurs appelées Räuchermännchen.

Des générations de soldats

La production en masse de la poupée casse-noisette dans la région a commencé à la fin du 19e siècle, mais les figurines en bois utilisées pour casser les noisettes étaient déjà créées en Europe depuis des siècles.

legende-casse-noisette-allemagne-le-reve-de-noel

Des sculpteurs sur bois créatifs

Dès le XVIIIe siècle, des sculpteurs autrichiens, italiens et suisses fabriquaient des casse-noisettes en forme d'animaux et d'êtres humains. La légende raconte qu'un paysan, en détresse, cherchait un moyen de casser ses noisettes sans effort et se proposait d'offrir une récompense à quiconque répondait à son offre. Un vieux sculpteur lui fabriqua alors une figurine destinée à casser des noisettes. Il est dit que le fermier était si enthousiaste à propos de la figurine que son cœur s'est ramolli. On dit aussi que le Casse-Noisette avait également cassé la coquille de son cœur…

Casse-noisettes

Les casse-noisettes traditionnels revêtaient généralement les attributs de figures d'autorité, telles que des rois, des soldats, des gardes forestiers ou des policiers. Pendant la période de Noël, les pauvres pouvaient célébrer leur dure année de travail en demandant aux casse-noisettes de casser des noix à leur commande - un acte satisfaisant de subversion politique.

Souvenirs traditionnels et modernes

Le plus grand producteur allemand de casse-noisettes traditionnels est Steinbach. Après la Seconde Guerre mondiale, l'entreprise familiale s'est rapidement développée en établissant des contacts avec les soldats américains basés dans la région de Hanovre, qui ramenaient des casse-noisettes à leurs familles comme souvenirs allemands originaux.

La fabrication des casse-noisettes

Près de 130 étapes de production sont nécessaires pour créer un casse-noix traditionnel fait à la main à Ore Mountain. Chacun d'entre eux comporte jusqu'à 60 pièces, fabriquées en bois d'épicéa et de hêtre d'origine locale. La barbe et les cheveux sont généralement en fourrure de lapin. Les casse-noisettes sculptés sont ensuite peints. Les pièces originales provenant des monts Métallifères coûtent généralement au moins 70 € (80 $). Certaines coûtent bien plus cher selon la qualité, la taille et la marque.

N'attendez plus et achetez d'adorables casse-noisettes en bois sur notre site et décorez votre sapin de Noël de manière traditionnelle mais moderne ! 

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.